vecteur


vecteur

vecteur [ vɛktɶr ] adj. et n. m.
• 1752 n. « qui porte »; « conducteur » 1596; sens du lat. vector, de vehere « conduire »
1Rayon vecteur : astron. segment de droite joignant un foyer (centre du Soleil, en général) à une planète en une position quelconque de son orbite. — Géom. En coordonnées polaires ou sphériques, la coordonnée qui représente la distance de l'origine au point variable de la courbe considérée.
2 N. m. (1862; angl. vector [1846]) Math. Élément d'un espace vectoriel. Direction, sens, norme d'un vecteur. Composantes d'un vecteur. Vecteurs colinéaires. Vecteur glissant. glisseur. Vx Vecteurs liés. bipoint.
3(1910) Méd. Arthropode (tique, moustique) transmettant un agent infectieux d'un sujet à un autre, directement ou après multiplication de l'agent dans son organisme.
Fig. Ce qui véhicule, transmet (qqch.). Vecteur d'inflation.
4(1962) Milit. Aéronef capable de transporter une charge nucléaire.

vecteur nom masculin Tout véhicule aéronautique capable de transporter une arme en vue de la lancer sur un objectif. Tout être vivant capable de transmettre de façon active (en étant lui-même infecté) ou passive un agent infectieux (bactérie, virus, parasite). Molécule d'A.D.N. susceptible de recevoir un fragment d'A.D.N. étranger, dont elle facilite l'introduction, la multiplication et/ou l'expression dans une cellule. Ce qui sert de support à la transmission des informations, d'un message, etc. : Les principaux vecteurs de la presse. En informatique, ensemble de données d'un même type présentées sous la forme d'une suite de mot de mémoire tous séparés par le même incrément, en vue de leur traitement par un ordinateur vectoriel Élément d'un espace vectoriel. ● vecteur (expressions) nom masculin Vecteur du plan P, classe d'équivalence pour la relation d'équivalence, appelée relation d'équipollence et notée ∼, définie dans l'ensemble des bipoints de P × P par : (A, B) ∼ (C, D) si [AD] et [BC] ont le même milieu, c'est-à-dire si ABDC est un parallélogramme. Vecteur énergétique, forme intermédiaire (électricité, hydrogène, essence, méthanol, etc.) en laquelle est transformée l'énergie d'une source primaire pour son transport, son stockage avant son utilisation. ● vecteur, vectrice adjectif (latin vector, qui transporte, de vectum, supin de vehere, porter) Insecte vecteur, insecte susceptible de transmettre à l'homme, aux animaux ou aux plantes une maladie bactérienne ou virale dont il héberge les agents. ● vecteur, vectrice (expressions) adjectif (latin vector, qui transporte, de vectum, supin de vehere, porter) Insecte vecteur, insecte susceptible de transmettre à l'homme, aux animaux ou aux plantes une maladie bactérienne ou virale dont il héberge les agents.

vecteur, trice
n. m. (et adj.)
d1./d MATH Segment orienté comportant une origine et une extrémité; grandeur orientée constitutive d'un espace vectoriel.
|| adj. Rayon vecteur: segment orienté reliant un point fixe à un point mobile sur une courbe donnée.
d2./d MILIT Engin, avion, etc., capable de transporter une charge explosive (nucléaire, partic.).
d3./d MED Animal (insecte, notam.) qui transmet un agent infectieux. L'anophèle, vecteur du paludisme.
adj. La glossine est vectrice de la trypanosomiase.
Encycl. Math. - Un vecteur est défini par sa direction (droite qui le supporte), par son sens (un vecteur est une grandeur orientée) et par sa norme (distance entre ses extrémités, autrement dit sa longueur). On peut additionner et soustraire des vecteurs, et effectuer le produit d'un vecteur par une grandeur scalaire, c.-à-d. par un nombre. Le produit scalaire de deux vecteurs V 1 et V 2 (noté V 1, V 2) est le produit des normes des deux vecteurs par le cosinus de l'angle que forment leurs supports: V 1 V 2 cos alpha. Le produit vectoriel de deux vecteurs V 1 et V 2 (noté V 1 & V 2) représentés par les vecteurs OA et OB formant un angle alpha est un vecteur V 3 représenté par le vecteur OC, perpendiculaire au plan OAB, de norme égale à | V 1 |. | V 2 | sin alpha. Un espace vectoriel sur le corps |R; des nombres réels est un ensemble E muni d'une loi de composition interne et d'une loi de composition externe. La théorie des espaces vectoriels joue un rôle fondamental en géométrie, en mécanique et en physique: les forces, les vitesses, les accélérations, etc. sont des grandeurs vectorielles.

⇒VECTEUR, -TRICE, subst. masc. et adj.
I. — Subst. masc.
A. — MATH. Segment de droite orienté. Un sens positif étant choisi sur la droite qui porte un vecteur AB, et une unité de longueur étant choisie, on appelle mesure algébrique de ce vecteur un nombre relatif positif si le vecteur a le sens positif, négatif s'il a le sens contraire, dont la valeur absolue est la mesure du segment AB (P. THÉRON, Math., classe de 4e, 1961, p. 92).
Vecteur équipollent. V. équipollent B 2. Vecteur libre. ,,Vecteur dont l'origine n'est pas spécifiée`` (UV.-CHAPMAN 1956). Vecteur lié. Vecteur dont l'origine est fixe. (Dict. XXe s.). Produit scalaire de deux vecteurs. V. produit II A 2.
SYNT. Vecteur directeur d'une droite, d'une demi-droite; vecteur unitaire; vecteur de spin, de torsion; composantes, direction, extrémité, grandeur, mesure, module, norme, origine, sens, support d'un vecteur; addition, résultante, somme (géométrique) de deux vecteurs; vecteurs et tenseurs.
B. — ÉPIDÉMIOLOGIE. Animal susceptible de transmettre directement ou par un autre animal parasitaire un agent infectieux; ce qui est susceptible de transmettre un agent infectieux. Synon. véhicule. Le renard est un des vecteurs de la rage. Avec Pasteur lui-même, on reconnut que les mains des opérateurs et les instruments étaient les vecteurs de l'infection (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 783).
Rem. D'apr. Méd. Biol. t. 3 1972, le sens de ce mot est restreint aux organismes appartenant à un embranchement différent de celui auquel appartient l'organisme infecté.
Empl. adj. Qui est susceptible de transmettre directement ou par un animal parasite un agent infectieux. Insecte, moustique vecteur. La maladie du sommeil ne peut être contractée en France, pays trop froid pour qu'on y trouve la mouche tsé-tsé, qui en est l'agent vecteur (QUILLET Méd. 1965, p. 187).
C. — BIOL., PHYSIOL. Ce qui porte, transporte quelque chose. Synon. véhicule. Dissoudre les globules rouges et par suite (...) empêcher le sang de jouer son rôle de vecteur d'oxygène (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 165).
Empl. adj. Qui porte, transporte quelque chose. Une substance vectrice d'oxygène actif (POLICARD, Histol. physiol., 1922, p. 109).
D. — ART MILIT. Aéronef, navire ou engin capable de transporter une charge nucléaire ou une autre arme. Les moyens de transport de l'arme [nucléaire], les vecteurs ou fusées balistiques, beaucoup plus volumineux que l'arme elle-même (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 188).
E. — Au fig. Ce qui transmet quelque chose. Synon. véhicule. Une écriture, symbole et vecteur de pensée (MARROU, Connaiss. hist., 1954, p. 83). Les types de vecteurs ou de canaux de la communication, qui conditionnent les modes d'échange (direct/indirect) et les modes de transmission (privé/public ou individuel/collectif) (R.-L. WAGNER, B. QUEMADA ds Fr. Monde 1969 n° 69, p. 63, col. 1).
II. — Adj. ASTRON., MATH. Rayon vecteur. V. rayon1 C 3 spéc. PHYS. Potentiel(-)vecteur. V. potentiel II A 2 a.
REM. Vecto-, élém. de compos. entrant dans la constr. de qq. subst. dont le signifié a un rapport avec les vecteurs dans le domaine de la méd.; le 2e élém. est dér. du gr. a) Vectocardiogramme, vectogramme, subst. masc. ,,Graphique obtenu à l'aide d'un vectocardiographe, par réunion dans l'espace des trois vecteurs cardiaques traduisant l'activité électrique du cœur, à chaque révolution cardiaque, sur les trois plans: frontal, sagittal et horizontal`` (MAN.-MAN. Méd. 1977). La combinaison des trois vectogrammes enregistrés dans les plans frontal, horizontal et sagittal, permet de construire le vectogramme dans l'espace (GARNIER-DEL. 1958). Le vectocardiogramme se compose en fait de trois boucles successives (Méd. Biol. t. 3 1972). b) Vectocardiographe, vectographe, subst. masc. ,,Appareil constitué par un oscillographe cathodique, dont le spot lumineux, recueilli par un écran fluorescent, dessine la boucle du vectocardiogramme selon le plan de projection préalablement choisi`` (Méd. Biol. t. 3 1972). c) Vectocardiographie, vectographie, subst. fém. ,,Enregistrement d'un vectocardiogramme`` (MAN.-MAN. Méd. 1977). d) Vectoscopie, subst. fém. ,,Observation sur l'écran du vectocardiographe de la figure tracée par le déplacement du spot lumineux`` (GARNIER-DEL. 1972).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. 1. 1596 « conducteur d'un bateau ou d'une voiture » (HULSIUS); 2. 1752 (Trév.: Vecteur. s.m. Qui porte, qui entraîne. Les Tourbillons vecteurs des planétes); 3. 1760 rayon vecteur « rayon qui va du centre d'un astre à un satellite » (PAULIAN, Dict. de phys. portatif, s.v. rayon); 4. a) 1910 « hôte d'un agent infectieux qui le transmet en parasitant un être vivant » (BRUMPT, Parasitol., p. 113); b) 1928 plus gén. « transmetteur d'agent infectieux » (TEISSIER, DUVOIR ds Nouv. Traité Méd. fasc. 2, p. 88); 5. 1922 empl. adj. substance vectrice (POLICARD, loc. cit.); 1925 « ce qui conduit, qui transporte quelque chose » (E. PERRIER, Zool., t. 3, p. 2820); 6. 1936 « ce qui transmet un message, une donnée abstraite » (WICART, Orateur, t. 1, p. 241); 7. 1962 « engin permettant le transport d'une bombe atomique à son point de chute » (GOLDSCHMIDT, loc. cit.). B. 1862 math. (ALLÉGRET, Thèse sur le calcul des quaternions de M. Hamilton, Paris, Thunot, p. 24). Empr. au lat. , - « celui qui transporte », dér. de « transporter, porter ». Pour le sens B le terme a été introd. par l'intermédiaire de l'angl. vector utilisé en math. (1846, W. R. HAMILTON ds NED Suppl.2) d'apr. son usage en astron. (1704 ds NED). Fréq. abs. littér.:14. Bbg. QUEM. DDL t. 41.

vecteur [vɛktœʀ] adj. m. et n. m.
ÉTYM. 1752, n., « qui porte »; « conducteur », 1596; lat. vector « conducteur », du supin de vehere « conduire ». → Véhicule.
———
I Adj. m.
1 Astron. || Rayon vecteur : segment de droite joignant un foyer (centre du Soleil, en général) à une planète en une position quelconque de son orbite.
2 Géom. || Rayon vecteur : coordonnée qui représente la distance de l'origine au point variable de la courbe considérée, en coordonnées polaires.
———
II N. m.
1 (1899; angl. vector, 1865, Hamilton, du lat. vector). Math. Segment de droite orienté, formant un être mathématique (grandeur indicatrice d'une direction et d'une amplitude) sur lequel on peut effectuer des opérations. || Module, norme, direction, sens d'un vecteur. || Vecteur directeur d'une droite, d'une demi-droite. || Vecteur libre, défini par ses trois caractères (ou n caractères, dans un espace à n dimensions), indépendamment de son origine dans l'espace. || Vecteur lié. || Famille de vecteurs linéairement indépendants ( Base). || Somme de vecteurs. Résultante. || Vecteur glissant. Glisseur. || Vecteurs et tenseurs.
2 (1949; angl. vector, 1926). Didact. Animal, végétal… susceptible de transmettre un agent infectieux d'un sujet à un autre, directement ou après multiplication de l'agent dans son organisme. Porteur.
REM. D'après Manuila, le mot, dans son usage technique, ne s'applique qu'aux organismes « appartenant à un embranchement différent de celui auquel appartient l'organisme infecté ». À ce titre, « le chien ou la chauve-souris qui transmettent la rage ne sont pas considérés comme des vecteurs »; le sont en revanche la tique ou le moustique, qui transmettent aux animaux supérieurs diverses infections virales. La langue non technique, journalistique en particulier, fait du mot un usage moins étroit : des emplois tels que le renard, vecteur de la rage ou la peste a pour principal vecteur le rat y sont largement attestés.
3 (V. 1960). Aéronef, engin capable de transporter une charge nucléaire.
DÉR. Vectoriel, vectoriser.
COMP. V. Vectocardiogramme, vectocardiographe, vectocardiographie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vecteur — Pour les articles homonymes, voir Vecteur (homonymie). Deux vecteurs et et le vecteur somme. En …   Wikipédia en Français

  • vecteur — (vè kteur) adj. m. 1°   Terme de géométrie. Dans les courbes à foyer, rayon vecteur, toute ligne, d une espèce déterminée, qui joint un foyer à un point de la courbe. Dans les courbes planes, le rayon vecteur est une ligne droite ; dans les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VECTEUR — adj. m. T. d Astron. Il n est usité que dans cette locution, Rayon vecteur, Le rayon tiré du soleil à une planète ou à une comète, et à l extrémité duquel la planète ou la comète se trouve. On nomme aussi Rayon vecteur, Le rayon tiré du centre d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VECTEUR — n. m. T. de Mathématiques Portion de droite dirigée d’un point donné vers un autre. Il s’emploie aussi comme adjectif. En termes de Géométrie, Rayon vecteur, Rayon partant d’un point déterminé et aboutissant à un point quelconque d’une courbe. La …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • vecteur — ● n. m. ● 1. ►MATH Le vecteur AB (avec une flèche dessus, mais pour l y mettre dans une page HTML, il faut utiliser MathML) est l ensemble des bipoints équipollents au bipoint (A,B). ● 2. ►TYPE tableau à une seule dimension. Voir aussi vectoriel …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • vecteur — vektorius statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. vector vok. Vektor, m rus. вектор, m pranc. vecteur, m …   Automatikos terminų žodynas

  • vecteur — vektorius statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Dydis, apibūdinamas skaitine verte ir kryptimi. atitikmenys: angl. vector vok. Vektor, m rus. вектор, m pranc. vecteur, m …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • vecteur — vektorius statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. vector vok. Vektor, m rus. вектор, m pranc. vecteur, m …   Fizikos terminų žodynas

  • vecteur — nm. => Porteur, Semeur, Transporteur. A1) vecteur mathématique : vèkteu / ò (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Vecteur de Laplace-Runge-Lenz — Vecteur de Runge Lenz Dans cet article les vecteurs et leurs normes sont indiqués respectivement en gras et italique. Par exemple : . En mécanique classique, le vecteur de Runge Lenz ou invariant de Runge Lenz est un vecteur utilisé… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.